Les cloches vont sonner une nouvelle fois ce jeudi à 11h

Imprimer

11 mars 21.jpgLe 5 mars à midi, les cloches ont sonné en mémoire de toutes les personnes décédées de la COVID-19 cette dernière année, en solidarité aussi avec leurs familles et leurs proches qui ont vécu des deuils difficiles en raison des mesures de protection imposées par la situation sanitaire.

Les cloches des églises de notre canton sonneront une nouvelle fois ce jeudi 11 mars à 11 heure. Cette fois, il s’agira d’une sonnerie d’alarme pour la sauvegarde du climat et de notre planète Terre ! Un événement s’inscrivant dans le cadre d’une journée préparée au niveau local par la Plateforme interreligieuse de Genève, en partenariat avec d’autres organismes de notre région.

Plus largement les différentes actions proposées font partie d’une journée mondiale organisée par le réseau GreenFaith (https://greenfaith.org/?lang=fr). Ce réseau regroupe des communautés et des personnes de diverses origines, unies par la conviction fondamentale que tous les êtres humains, tous les êtres vivants et la Terre sont sacrés. Préoccupés par une  mise en œuvre trop lente des décisions prises au niveau mondial ces dernières années, effrayés par les dommages causés par  la Covid-19, en particulier pour les populations les plus vulnérables, les membres du réseau GreenFaith ont décidé de publier une déclaration déjà traduite en plusieurs langues pour soutenir des actions très concrètes dans les domaines des économies d’énergie, de la finance et de l’économie, de l’emploi et de la santé, des migrations et des pauvretés, etc. Cette déclaration est disponible sur leur site.

C’est la 11ème heure, et il reste peut de temps pour agir si nous voulons éviter le pire ! C’est pourquoi cette date du 11 mars a été choisie pour cette journée d’action et c’est aussi la raison de lancer la sonnerie des cloches ce même jour à 11h. Les personnes intéressées peuvent ensuite se joindre à une table ronde organisée à distance de 12h à 13h30 pour débattre de la déclaration de GreenFraith et voir comment nous pourrions encore mieux agir ensemble. Le lien pour la connexion sera disponible sur le site de la Plateforme interreligieuse de Genève (www.interreligieux.ch).

Nous voulons que nos vies reflètent notre souci pour la Terre et le soin que nous voulons en prendre. Et nous savons que la réduction de notre empreinte carbone est un défi spirituel.

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • Mon dieu laissez les morts en paix! A t on encore le droit de mourir ici bas???? Il semble que non! Ces gens ne sont pas mort du covid, ils sont morts avec le covid!

Les commentaires sont fermés.