17/09/2017

Les véritables fossoyeurs de vos retraites sont ceux qui s'opposent à la réforme proposée !

Je dis deux fois OUI parce que ce compromis permet réellement de consolider l'AVS et les retraites pour la génération suivante. Nous n'aurons certainement plus jamais les compensations qui sont proposées dans cette réforme si celle-ci est refusée.

Les femmes qui ont de petits revenus ou qui ont travaillé à temps partiel sont prises en compte. Celles qui veulent continuer d'arrêter leur emploi à 64 ans pourront le faire sans perte par rapport à la situation actuelle.

Les personnes de 45 ans et plus qui n'ont qu'une LPP obligatoire ne perdront rien non plus car le taux de conversion à 6,8% est garanti pour eux. Et les plus jeunes, dans la mesure où les cotisations versées, seront un peu plus élevées et augmenteront quelque peu leur capital de retraite, bénéficieront aussi d'une retraite qui équivaut à ce qui est garanti actuellement malgré la baisse du taux de conversion. Par ailleurs la déduction de coordination pour déterminer le salaire assuré sera réduite, ce qui évitera que trop de personnes à temps partiel ne se retrouvent sans 2ème pilier comme c'est le cas actuellement.

Les discours idéologiques qui prétendent que cette réforme se fait sur le dos des femmes et des jeunes s'appuient sur des arguments qui ne tiennent malheureusement pas la route. J'ai co-présidé puis présidé pendant de nombreuses années le Conseil de fondation d'une caisse de retraite et je peux vous assurer que cette réforme, même si elle ne résout pas tout à long terme, permet au moins de redonner des bases saines pour la suite de la réflexion.

Il y a eu depuis 1947 une dizaine de révision de l'AVS. C'est normal car la situation économique et démographique se modifie en permanence. En disant 2 x OUI nous nous donnons une chance de pouvoir poursuivre ce processus en évitant que le premier et le deuxième piliers soient trop affaiblis tout en apportant un réel soutien à celles et ceux qui en ont besoin.