23/03/2016

Que pourrions-nous dire qui n'a déjà été dit?

Que pourrions-nous dire qui n'a déjà été dit?
Quelle prière qui n'a déjà été faite ?
Quel silence qui n'a déjà été vécu ?
Quel cri qui n'a déjà été entendu?
Quelles larmes qui n'ont déjà coulé?

Etienne Barilier cite dans un récent article une phrase de Montesquieu dans son Esprit des lois: "Il faut toujours faire honorer la divinité, et ne la venger jamais." Et il poursuit en disant: "Venger Dieu" est un contresens, d'abord parce que c'est une conception bien puérile, humaine et trop humaine... mais surtout parce qu'un Dieu digne de ce nom ne cherche pas la "vengeance"... Quelle honte pour nous, d'imaginer un Dieu qui soit à l'image de nos sentiments les plus bas!... Un Dieu qui se venge est donc une idiotie doublée d'une infamie..."

Avec en plus, pour conséquence d'une telle ineptie, tant de victimes innocentes de par le monde.

Certes il y a des injustices qui créent des rancœurs, des rejets et il convient de traiter le mal à la racine par des politiques socio-éducatives sachant prendre en compte ces réalités plutôt que de laisser ces situations se pourrir. Rien de pire pour que la haine s’immisce dans les cœurs et qu'ensuite des manipulateurs de consciences et de "mauvaise" foi s'en saisissent.  Car poser des bombes, ce n'est pas résister ni combattre pour la justice. C'est juste tuer ce qu'il y a de plus sacré aux yeux même de Dieu: la personne humaine.

Commentaires

C'et tellement vrai cependant n'oublions jamais que les pschopathes ,pervers et tueurs ont tous un point en commun
Ils adorent faire parler d'eux leur égo en ressort auréolé et redynamisé
Très belles Fêtes Pascales

Écrit par : lovejoie | 24/03/2016

On nous a appris que Dieu est omniprésent, omniscient et omnipotent.
Comment ne pas se demander pourquoi Il laisse commettre les pires crimes, tortures et massacres (sans parler de la faim dans le monde, de l'eau, de la terre et de l'air empoisonnés par moult produits enrichissant les uns au détriment de la santé des autres)?

Une réponse religieuse courante est que Dieu nous laisse libres (mais quid des victimes?)!?

Un jeu scout consiste à partir d'un lieu guidés par des flèches quoique sans savoir où l'on va. La route comprend des postes de ravitaillement, soins ou informations.

Si l'on s'est égaré que l'on ne se trouve plus sur la bonne route plus de flèches (de "signes"), de postes comme dit plus haut non parce qu'il n'y a pas la route à suivre mais, comme dit, parce que nous avons perdu notre chemin.

A force de cracher, un tellement grand nombre de personnes, sur la Bible, ses enseignements n'avons-nous pas perdu ce chemin?

Mammon l'emportant sur tout, avant tout... sur tout le reste ce qui ne se devrait pas.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11/04/2016

...l commentaire?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/04/2016

Les commentaires sont fermés.