09/02/2015

Du bon usage des deniers publics: des règles à revoir !

Comme tout contribuable, j’apprécie que l’Etat se soucie du bon usage des deniers publics. Je suis reconnaissant de pouvoir profiter de nombreux services pour moi-même ou pour ma famille grâce aux moyens que nos contributions permettent au canton et aux communes de réaliser tout au long de l’année et je ne suis donc pas de ceux qui se plaignent constamment des impôts.

Ceci dit, comme le demande la constitution genevoise, l’activité publique doit être pertinente, efficace et efficiente (art. 9.4). Ce que j’ai vu et entendu dimanche soir à l’émission de la RTS « Mise au point » m’interroge :

http://www.rts.ch/emissions/mise-au-point/6391197-grippe-...

Peut-on parler d’une bonne gestion des deniers publics lorsque le canton attribue des mandats à des entreprises qui font de la sous-enchère salariale avec pour conséquence que des personnes expérimentées se retrouvent au chômage ou à l’assistance ? Cette manière de faire coûte au final bien plus cher à l’Etat. Il doit non seulement verser des prestations aux personnes victimes de cette pratique, mais encore payer d’autres fonctionnaires pour assurer le suivi de ces dossiers. Et, plus grave encore, il précarise des personnes qui étaient parfaitement intégrées dans le monde du travail et contrevient ainsi au droit fondamental à un niveau de vie suffisant prévu dans cette même constitution !

Commentaires

«Cette manière de faire coûte au final bien plus cher à l’Etat. Il doit non seulement verser des prestations aux personnes victimes de cette pratique, mais encore payer d’autres fonctionnaires pour assurer le suivi de ces dossiers.»

C'est assez nouveau au niveau de l'Etat. Cette pratique est assez endémique chez certains «nouveaux» managers MBA-bêtisés qui n'ont acquis que de la théorie et qui sont totalement dépourvus de sens logique et pratique.
Dans le secteur privé c'est pas trop grave, leurs erreurs participent à la «sélection naturelle». Dans le secteur public, c'est plus inquiétant car cela engage toute la collectivité.

Écrit par : petard | 09/02/2015

Les commentaires sont fermés.