04/07/2013

Pas d'école obligatoire jusqu'à 18 ans

Dommage que les journalistes de la TSR ne sachent par lire correctement la nouvelle constitution. Celle-ci ne prévoit pas que l'école soit obligatoire après 15 ans. L'article 194 parle de "formation obligatoire jusqu'à l'âge de la majorité au moins". C'est tout autre chose.

Une formation peut très bien se faire en entreprise et dans d'autres cadres qu'un milieu scolaire. Et c'est bien ce que propose le Département de l'instruction publique pour mettre en oeuvre ce principe. Les mesures proposées sont diverses formes d'accompagnements et d'incitations qui n'ont rien à voir avec une poursuite de la scolarité pour des jeunes qui sont justement en échec scolaire.


Cet article pose aussi une obligation pour les jeunes et leurs familles. Et ce n'est donc pas une déresponsabilisation mais bien au contraire une manière de leur rappeler leurs devoirs. Le décrochement d'un processus de formation pour des jeunes mineurs a pour conséquence de rendre difficile par la suite leur insertion socio-professionnelle. Et c'est cela qui risque de coûter ensuite cher à l'Etat puisque bon nombre risquent de devoir être assistés. C'est une véritable innovation que permet cet article de la constitution en vue de favoriser l'intégration des jeunes.

Commentaires

@Maurice Gardiol vous soulevez un lièvre. En effet je me demande s'ils ne font pas exprès en parlant des journalistes cités par vous mêmes afin que le numérique s'empare du sujet pour en faire une infos aussi déjantée qu'un poisson d'Avril.
Quand à la formation après la scolarité obligatoire ,celle ci existait déjà sous la forme traitée dans l'article à moins que cette décision soit cantonale ce dont je doute puisque des milliers d'enfants dans toute la Suisse ont déjà pris ce chemin après leur scolarité et ce depuis très longtemps. On sait le canton de Vaud être en retard dans de nombreux domaines mais à ce point là tout de même/rire
merci pour votre blog

Écrit par : lovsmeralda | 04/07/2013

La nouveauté introduite par la Constitution genevoise, c'est l'aspect obligatoire de la formation jusqu'à l'âge de la majorité. Et c'est actuellement unique en Suisse. Bien entendu bien des jeunes le faisait déjà en profitant des différentes filières possibles, mais cette innovation évite que certains sortent de ce processus sans une base suffisante pour avoir le plus de chances possibles d'une insertion par la suite.

Écrit par : Maurice Gardiol | 04/07/2013

Les commentaires sont fermés.