14/07/2012

CONSTITUTION 2012: création d'une plateforme pour le OUI

Communiqué de presse

Dans la perspective de la votation du 14 octobre prochain, plus d'une cinquantaine de membres de l'Assemblée constituante qui se sont prononcés en faveur du projet de nouvelle constitution ont pris l'initiative de constituer une Plateforme pour le "oui à la constitution 2012".

Nous sommes en effet convaincus que le texte proposé, tout en maintenant des acquis importants de la constitution actuelle, contient des avancées substantielles et des idées novatrices dans plusieurs domaines qu'il vaut la peine de soutenir. Le texte final est le résultat de travaux assidus, menés par des personnes de sensibilités politiques très différentes. Il est le fruit de l'action déterminée de celles et ceux qui ont préféré le dialogue aux blocages afin de défendre l'Etat de droit et l'intérêt général pour les décennies à venir.

Nous invitons les personnes, les groupements et les associations qui partagent cette conviction à se joindre à notre plateforme et à participer avec nous aux diverses actions que nous entreprendrons ces prochaines semaines pour assurer une information aussi large que possible à la population sur les enjeux du choix à faire le 14 octobre 2012.

LA NOUVELLE CONSTITUTION, C'EST MAINTENANT !

Celles et ceux qui souhaitent dés maintenant rejoindre cette plateforme peuvent s'annoncer par téléphone au 076 611 34 30 ou par courriel à l'adresse: contact@ouiconstitution2012.ch

Maurice Gardiol, coordinateur de la Plateforme "Oui à la constitution 2012"

Autres membres du Comité

Thomas Büchi, Marguerite Contat Hickel*, Simone de Montmollin, Patrick-Etienne Dimier, Benoît Genecand*, Béatrice Gisiger Lionel Halpérin*, Cyril Mizrahi, Corinne Muller, Olivier Perroux, Jean-Philippe Terrier *

assistant: Pierre Meyer * (à partir du 23.7)

(* personnes de contact pendant le mois de juillet)

 

11/07/2012

Quelques interprétations contestables au sujet du projet de Constitution

Si le groupe socialiste-pluraliste à l'Assemblée constituante s'est finalement prononcé de manière unanime pour le projet issue de la 3ème et dernière lecture, c'est qu'il estime que ce projet est clairement meilleur que la constitution actuelle. Malgré quelques faiblesses ou articles qui peuvent prêter à discussion, il n'y a pas de reculs qui prêteraient à conséquence sur les points qui nous tiennent à cœur. Il y a par contre de nombreuses innovations et avancées intéressantes qui vont dans le sens de la défense des valeurs et du bien communs. A notre avis, ce projet n'a rien d'une constitution néo-libérale comme l'affirment certains sur la base d'interprétation que j'estime discutables et peu objectives. Je m'en explique dans les différents paragraphes qui suivent.

Lire la suite

05/07/2012

Syndicats et projet de nouvelle constitution

Dans leur argumentation pour refuser le projet de nouvelle constitution, les syndicats prétendent que l'Assemblée constituante n'a prêté aucune attention à leurs remarques et revendications. De fait, le groupe socialiste-pluraliste leur a adressé deux courriers à la Communauté genevoise d'action syndicale (CGAS) en mars et en mai 2012 pour répondre aux critiques qu'ils nous avaient communiquées au terme des travaux de la première lecture. Nous avions en effet été sensibles à leurs différentes argumentations qui, sur la plupart des points, rejoignaient nos préoccupations. Raison pour laquelle nous avons soutenu et défendu les modifications demandées lors des 2ème et 3ème lecture. Voici les informations principales que contenaient nos lettres :

Lire la suite