18/10/2011

Quel texte du Nouveau Testament retenir pour l'enseignement du fait religieux ?

Certains s'offusquent du fait qu'aucun texte du Nouveau Testament n'apparaisse dans la brochure "les grands textes pour interroger le monde" remis aux élèves du 9ème degré du CO. Pour ma part je pense que dans la mesure où ce premier volume traite plutôt des récits et des mythes des origines, cela n'est pas si grave, d'autant plus que, selon les concepteurs du projet qui s'inscrit dans le Plan d'études romand, des textes des Evangiles devraient figurer dans les volumes à venir pour les 10ème et 11ème degrés.

Reste à se poser la question de savoir quels textes choisir dans la perspective d'un tel programme ! Je me risque donc à dire mes préférences, même si je ne suis pas sûr qu'elles correspondraient à celles de Monsieur Pierre Weiss.

 

Lire la suite

14/10/2011

L'initiative parlementaire "Autoriser dans l'espace public les symboles de l'Occident chrétien" largement refusée par la Commission des Institutions politiques du Conseil des Etats !

Voici le communiqué que la Commission des Institutions politiques (CIP) du Conseil des Etat a publié suite à sa séance du 13 octobre 2011

"Par 8 voix contre 3, la CIP du Conseil des Etats a refusé de suivre son homologue du Conseil national, qui avait décidé, le 20 mai 2011, par 12 voix contre 12 et la voix prépondérante du président, d'approuver l'initiative parlementaire 10.512. Déposée par la conseillère nationale Ida Glanzmann (CEg, LU), cette initiative vise à inscrire dans la Constitution fédérale le principe selon lequel les symboles de l'Occident chrétien sont autorisés dans l'espace public. La CIP du Conseil des Etats entend ainsi sauvegarder la neutralité religieuse de l'Etat, qu'elle considère comme une condition sine qua non de la coexistence pacifique des religions. Elle relève qu'introduire un article constitutionnel qui accorde une place privilégiée à une religion pourrait mettre en péril la paix religieuse dans notre pays, et ce, dès les débats précédant la votation populaire concernée. Enfin, contrairement à l'auteur de l'initiative, la commission ne considère pas qu'une menace sérieuse pèse sur les symboles chrétiens."

Excellente décision qui reprend les arguments présentés dans le "Manifeste pour une suisse reconnaissante de son héritage et ouverte" diffusé par le Mouvement suisse du christianisme social (http://resistanceetouverture.blog.tdg.ch/archive/2011/08/19/manifeste-pour-une-suisse-reconnaissante-de-son-heritage-spi.html). Ce Manifeste avait été transmis aux parlementsires fédéraux concernés muni de près de 250 signatures.