22/03/2011

Des listes farfelues !

A l'approche des élections pour les conseils administratifs nous voyons fleurir, d'un côté comme de l'autre, des listes soutenues par des groupements virtuels et éphémères. Il s'agit à l'évidence d'appâter le chaland pas trop attentif en lui faisant croire que tel quartier, tel groupement d'intérêt, tel mouvement ou association présenterait des candidats pour ces élections. C'est bien sûr de la poudre aux yeux et une manière d'abuser les citoyens.

Je vous en prie, Mesdames, Messieurs, ayez le courage de vos opinions et affichez clairement vos appartenances en vous référant aux programmes de vos partis. Cette manière de les interpréter et de les émietter laisse croire que vous n'y croyez pas vraiment et qu'il vous importe plus d'aller faire votre marché dans un étalage hétéroclite.

Faudra-t-il que la Constituante interdise cette forme de manipulation pour en revenir à une pratique plus saine du combat électoral ?

Commentaires

La Constituante a déjà supprimé tellement de droits et de libertés, qu'elle peut sans complexe encore limiter les droits populaires, par un coup de barre liberticide de plus qui passera presque inaperçu.

De toute manière son projet de constitution est voué à l'échec.

Écrit par : Andrès Gomez | 22/03/2011

Tout le monde use et abuse de ce système tant qu'il existe. C'est pas génial au niveau de l'impression de papier pour les élections type Conseil Administratif, bien d'accord. C'est pas génial du point de vue éthique (50 personnes pour soutenir une liste ad hoc montée pour l'occasion), MAIS MAIS MAIS : c'est un contrepoids essentiel pour obtenir plus de places d'affichages gratuites à la SGA. Supprimez ce système et c'est un renforcement de l'inégalité entre ceux qui peuvent recouvrir des trams et des panneaux de pub et ceux qui n'en n'ont pas les moyens... Déjà qu'au niveau des budgets de campagne, c'est pas la joie... mais si on vire ce système, on se fera encore plus écraser!

Écrit par : ethan | 22/03/2011

Absolument, car entre la Ville de Genève et Carouge, ils ont fait forts. LA GROSSE MAGOUILLE SAUTE AUX YEUX, et nous n'avons qu'une envie c'est de voter à droite. Un peu de dignité de grâce. Que ferait encore la gauche pour rester en Ville de Genève. 20 ans ça suffit. Nous méritons le changement.
Bien à vous,

Écrit par : rose des sables | 23/03/2011

Quand on voit la paille et pas la poutre...
Bonne et harmonieuse journée!
Florence KB

Écrit par : Florence KRAFT-BABEL | 23/03/2011

Il est vrai que socialiste pluraliste...
:-) PG

Écrit par : pierre gauthier | 23/03/2011

Les commentaires sont fermés.