03/06/2010

Une contre-constitution

Vu le nombre de buts et de droits fondamentaux refusés par une majorité de l'Assemblée, peut-être ferions-nous mieux d'adopter un projet de contre-constitution qui ne reprendrait que les thèses refusées !

Celle-ci aurait à la fois le mérite d'être courte et de comporter au moins quelques inovations significatives alors que pour le moment nous nous orientons vers un projet fade et désuet qui aura bien de la peine à trouver une majorité significative pour remplacer la constitution actuelle.

Espérons qu'avec un peu de sagesse, nous parviendrons à revenir sur certains choix discutables (évacuation de l'égalité hommes-femmes, du droit au logement et aux soins, du principe de non-discrimination, réduction des buts de l'Etat à deux phrases ne répondant pas aux attentes et aux besoins des diverses catégories de la population genevoise.

Commentaires

Je suis pour, et de plus elle est prête !

Écrit par : Je ne vois | 03/06/2010

Et pourquoi pas une "Contituante Fantôme" ? Comme en Grande-Bretagne !

Écrit par : Charly Schwarz | 03/06/2010

Et vos salaires ils sont fantômes aussi!

combien y a t il de Francs Maçons dans cette assemblée?

Un maximum!!!

Écrit par : dominiquedegoumois | 03/06/2010

@Degoumois:
Je ne vois pas le rapport avec la choucroute, si ce n'est que les deux sont radicales! Mais si on sait que la constitution de 1847 à laquelle toute la gauche tient est essentiellement écrite par des francs-maçons je me pose la question de savoir ce qui c'est passé en 163 ans.

Écrit par : Jean François Desmeules | 03/06/2010

"Vu le nombre de buts et de droits fondamentaux refusés par une majorité de l'Assemblée, peut-être ferions-nous mieux d'adopter un projet de contre-constitution qui ne reprendrait que les thèses refusées !"

Excellente idée. On devrait faire voter par le peuple chaque point important refusé et ensuite faire la balance.

Écrit par : Patoucha | 01/07/2010

Les commentaires sont fermés.