12/03/2010

Bonjour de Bâle

Notre journée de travail à Bâle touche à sa fin. Il a été intéressant d'entendre les anciens membres de la Constituante bâloise nous faire part de leurs expériences. Nous avons ainsi pu constater que le processus que nous vivons et que les difficultés que nous pouvons rencontrer sont assez similaires à celles vécues il y a quelques années dans la cité rhénane.

Mais il est encourageant de constater que ce travail a abouti sur une constitution nouvelle, largement adoptée par le peuple, et qui, si elle n'a pas conduit à de profonds changements, a néanmoins introduit de nouvelles possibilités d'actions et des changements de culture siginficatifs dans la manière de gouverner et d'administrer le canton.

Merci aux autorités bâloises de s'être intéressée à nos travaux et de nous avoir consacré du temps pour cet échange constructif.

Commentaires

Cher Monsieur,

Votre message donne la très curieuse impression que vous préparez la population à un projet qui n'aura vraiment rien d'original, qui ne changera presque rien mais que nous risquons d'adopter pour ne pas avoir l'impression de jeter quelques millions par la fenêtre.

Ma question: était-il nécessaire d'aller jusqu'à Bâle pour découvrir ça?

J'ai l'impression que votre collègue Velasco le savait avant vous! Est-il à ce point visionnaire ou sont-ce les socialistes qui sont à ce point naïfs?

Tout cela, y compris cette escapade baloise ne me semble pas sérieux!

Dommage nous espérions beaucoup de votre assemblée. Certainement trop car composée comme elle l'est avec tout ce que la république compte de dinosaures (Grobet/Rodrik/Koeklin & Co)

Écrit par : Gédéon | 12/03/2010

Résistance et Ouverture?

Résistance à quoi et à qui?

Ouverture sur quoi et sur qui?

Que voilà de belles intentions qui comme beaucoup d'autres resteront lettres mortes, mais auront au passage coûtés des millions aux contribuables!

Nous avons passer l'âge des course d'école il me semble!

Écrit par : dominiquedegoumois | 12/03/2010

Les commentaires sont fermés.