17/10/2009

Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage !

Les récents débats au sein de la Constituante ont porté sur des questions essentielles pour le quotidien de la population de notre canton. En abordant des thèmes traités par la Commission "Rôle et tâches de l'Etat, nous avons parlé de l'environnement, de l'eau, de l'énergie, de l'aménagement du territoire et de la mobilité.


Une fois de plus, une question récurrente depuis le début de nos travaux a tenu le devant de la scène: "Qu'est-ce qui peut figurer dans un texte constitutionnel, charte fondamentale de notre canton?" Entre ceux qui espèrent un texte compact, au risque d'en faire une coquille vide, et ceux qui souhaitent un catalogue exhaustif de tout ce que l'Etat doit réaliser en refusant, qui plus est, toute modification d'articles figurant dans l'actuelle constitution, le risque est grand d'arriver à des impasses qui conduiraient à produire un projet mort-né.

Lire la suite

15/10/2009

Le groupe socialiste-pluraliste veut que le canton de Genève aide la Suisse à sortir du nucléaire

Le groupe socialiste-pluraliste est favorable à la proposition de la Commission 5 au sujet de l’énergie. Nous aimerions cependant que la nouvelle constitution encourage encore plus fermement notre canton à être pionnier en matière d’économies d’énergie. Nous souhaitons également qu’il soit pro-actif dans le soutien de la recherche et du développement des énergies renouvelables. C’est ainsi que Genève contribuera à aider notre pays à sortir du nucléaire dans les plus brefs délais.

Lire la suite

La commission 1 soutient l'idée du catalogue des droits fondamentaux dans la nouvelle constitution

La première question que nous avons dû nous poser est celle de savoir s’il faut inscrire de tels droits dans la nouvelle Constitution cantonale. D’aucuns pensent en effet qu’il suffirait d’opérer un renvoi au droit supérieur : la Constitution fédérale et les divers instruments internationaux de protection des droits de l’Homme ratifiés par la Suisse, en particulier la Convention européenne des droits de l’Homme[1]. Ces textes garantissent en effet bon nombre de libertés et de droits auxquels nous tenons : liberté d’opinion, liberté personnelle, liberté de réunion, liberté de la langue, garantie de la propriété, droit à des conditions minimales d’existence ou encore le droit de grève, la liberté de l’art et celle de la science. Pourquoi donc s’engager dans une rédaction qui pourrait apparaître comme un simple doublon de ce qui existe déjà ?

Lire la suite

05/10/2009

Le respect dans la Constitution !

Faudra-t-il inscrire le respect comme condition pour être éligible dans la future Constitution? Pourquoi tous ces slogans et ces amalgames qui ne tiennent aucun compte de ce que les autres peuvent ressentir. Pourquoi certains utilisent-ils les campagnes électorales pour blesser et meurtrir alors qu'ils ont la prétention de vouloir participer à la construction de la République? Jouer avec les peurs et les préjugés n'a jamais permis d'accroître la sécurité. Au contraire, cela est venu le plus souvent alimenter le feu de nouveaux conflits et de nouvelles guerres.

J'ose espérer que le souverain n'acceptera pas de telles manipulations et que le verdict des urnes montrera qu'une large majorité des gens de notre canton est formée de gens sensés !