09/09/2009

La Constituante sort du bois

Hier soir la Commission 4 (Territoire) a organisé une première audition publique sur le thème de la région. D'autres sont annoncées, en particulier le 30 septembre prochain sur le thème brûlant des droits civiques des étrangers et leur intégration. Des représentant-e-s d'associations travaillant dans ce domaine participeront à cette audition organisée par la Commission 2 (Droits politiques) à la Salle d'Avanchets-Salève, rue François Durafour 17 sous le titre "Vivre ensemble, renforcer la cohésion sociale".

 

Par ailleurs, je participerai lundi 21 septembre de 18h à 22h30 avec 9 autres membres de la Constituante à une soirée ayant pour thème

"La place de la paix dans la constitution genevoise"

Programme de la soirée (cliquez ici)

Théâtre de l'Espérance 18h - 22h30 (pan d'accès cliquez ici)

 

Commentaires

J'ai assisté à cette audition publique d'un genre inédit. En effet je n'ai jamais vu une audition de commission parlementaire conduite par un journaliste!!!!

J'en ai retenu que la région ne sera pas possible tant et aussi longtemps que de notre côté (français) on considérera Genève uniquement comme un bassin d'emplois à bon compte puisque ce n'est pas la France qui les créées mais l'économie suisse.

Elle ne sera en plus jamais possible tant et aussi longtemps que la France officielle n'en a pas envie. Les élus locaux, très bons vendeurs hier soir ont bien expliqué les limites de leurs actions politiques. La France est ultra centralisatrice et le pouvoir en place totalement incapable de dialoguer.

La région comme la voient les suisses n'est donc pas pour demain puisqu'il n'y a pas de volonté de la faire.

En revanche si l'Etat français le voulait bien, elle serait réalisable en quelques petites années (2 maxi) car ils suffrirait d'appliquer le régime des zones franches à l'ensemble de la fiscalité, en particulier une TVa au taux suisse et une imposition spéciale elle aussi au taux suisse. L'intervention du maire de Ferney était claire de ce point de vue. Tous les efforts entrepris par la Pays de Gex n'ont pas abouti pour cette seule question.

Malheureusement seuls les Suisses ne voient pas que l'Etat français considère la confédération comme un ennemi fiscal et donc un Etat étranger dont on se contente de bénéficier sans rien apporter comme contribution.

Merci aussi à la COnstituante genevoise de permettre à des savoyards de s'exprimer et d'exprimer leur ras le bol de ce parisianisme ambiant qui nous pourrit la vie à nous gens de souche car nous souffrons encore plus de cette situation des "frontaliers" que nos amis (et souvent parents) établis en Suisse.

Le parti qui tient la corde sur ce terrain a peut-être largement tort dans son vocabulaire mais il a raison sur le fond et l'Etat de Genève est l'un des grands responsables de cette afflux massif de français qui ne sont pas du tout de la région mais qui viennent profiter de l'attrait de l'économie genevoise.

Il est bien triste que notamment les partis de gauche ne réagissent pas du tout et laissent faire, voire contribuent en favorisant même l'embauche de personnel européen à Genève sous le régime dit "frontalier" au détriment de savoyards ou de personnes établies à Genève.

Il n'y a de loin pas que les genevois qui sont légitimés à ce plaindre de cette situation, les savoyards et les gessiens ont tout autant de réclamation à faire valoir sur ce point.

Écrit par : Albert Laburne | 09/09/2009

je ne peux qu'abonder dans le sens de M. Laburne.

La france sarkozienne considère la Suisse comme son ennemi et il n'y a bien que le conseil fétéral pour ne pas le voir!

Sur le plan local Genève doit cesser de quémander l'assistance de Dame Helvétie. Elle a des compétences pour la gestion de ses relations transfrontalières et elle doit les utiliser. La nouvelle constitution doit le dire et l'affirmer.

Je n'ai qu'une seule crainte, c'est que comme on retrouve les mêmes partis partout dans les rouages, la constituante ne nous proposera que des réformettes qui ne remettrons rien en cause, surtout pas le train train de ces partis.

Ca va faire cher la souris!!!!

Écrit par : Antoine Desprez | 09/09/2009

Les commentaires sont fermés.